Retour en haut

"Bestiaire fantastique" à Busséol par Fabienne Cinquin

D’octobre 2015 à juin 2016, l’illustratrice Fabienne Cinquin a investi Busséol avec un bestiaire fantastique.

Pour Fabienne Cinquin, l’Auvergne est une source d’inspiration. Elle a observé la richesse du bestiaire de l’art roman auvergnat : singe, éléphant, mouton, loup, chien, lapin, poisson, oiseaux divers, dragon, sirène… Ces créatures hybrides sont pour elle un terreau d’imagination, de transformations et de métamorphoses. Elle décompose, elle ajoute, superpose, imbrique… et le merveilleux se fraie un chemin !

Pendant son année de résidence, elle a approfondi ses recherches, croqué et dessiné avant de concevoir un projet éditorial avec le sérigraphe Le trou de la serrure. Ce « Cabinet de curieuses », écrit par l’auteure Dominique Fournil, est composé dessins et collages. Ils créent un monde onirique inspiré de la noirceur des contes où se mélangent créatures fantastiques et silhouettes de mode du XIXe siècle.

  • © Fabienne Cinquin

Transformation et métamorphoses en ateliers

Fabienne Cinquin a proposé aux habitants de partager son goût pour la transformation à travers divers ateliers. Conception de masques et de costumes en papier, réalisation de recherches personnelles et d’illustrations… avant de rendre visible à tous les travaux réalisés dans le cadre d’une exposition et d’un défilé costumé. Fabienne Cinquin s'est aussi approprié l’espace urbain de Busséol et a habillé des murs abandonnés ses monstres peints. Ainsi, ici et là à Busséol, les créatures étranges de Fabienne Cinquin ont envahi des murs abandonnés. L’illustratrice voulait laisser un souvenir des belles rencontres survenues pendant la résidence et des ateliers menés avec les habitants autour de la thématique du bestiaire fantastique

Mieux connaître Fabienne Cinquin

Il y a 17 ans, Fabienne Cinquin s’est installée à Clermont-Ferrand. C’est en Auvergne qu’elle a pris son envol comme illustratrice, notamment grâce à la rencontre avec les éditions du Poisson soluble, installées au Puy en Velay.

Enseignante en arts appliqués à l’éducation nationale, elle passe le reste de son temps à dessiner. Au fil des ans, elle a publié plusieurs livres d’images, pour les grands et les petits. Dans ses albums, elle joue avec les symboles et les couleurs chatoyantes qui révèlent un goût pour l’étrange et le surréalisme. Elle rêve de transmettre sa passion pour les histoires en image et espère que d’autres trouveront dans ses livres le même plaisir qu’elle a eu à les créer !

- Petit ogre veut un chien, texte d’Agnès de Lestrade, La poule qui pond, 2014.
- La déjeunite de Madame Mouche et autres tracas pour lesquels elle consulta le docteur Lapin-Wicott, texte d’Elsa Valentin, L’atelier du poisson soluble, 2013.
- Dans mon appartement, si tu viens... ; Dans ma tête, si vous saviez... ; Dans ma ville, il y a... ; Dans mon immeuble, là-bas..., textes de Kochka, Les éditions du ricochet, 2011.
- Il paraît..., texte de Dominique Fournil, Conseil général du Puy de Dôme, 2006.
- Mordicus, texte de Dominique Fournil, L'atelier du poisson soluble, 2001.
- Le Type, texte de Philippe Barbeau, L'atelier du poisson soluble, 1997

Pour aller plus loin, découvrez l’univers artistique de l’illustratrice sur son site, suivez l’évolution de ses projets sur son blog.

Pour contacter l’artiste : fabienne.cinquin[at]neuf[point]fr ou par téléphone au 06 24 79 38 93.

Contacter la personne qui coordonne la résidence : Audrey Tissut, ajointe à Busséol, 04 73 69 03 16.

Cette résidence a reçu le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, du Grand Clermont et de la communes de Busséol

Déposer un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.